Biographie de Compay Segundo

Formé à l’origine en quintet, le « Grupo Compay Segundo y sus Muchachos » s’agrandit par la suite en s’adjoignant les clarinettistes de l'Orchestre Symphonique National de Cuba. La critique internationale spécialisée commence à référencer les interprétations de ces musiciens comme étant un « son » musique de chambre, un genre exceptionnel rendant toute sa saveur à la tradition musicale cubaine dont "el Son" original cher à Compay se prête aussi bien à la danse qu’à l’écoute et aux rêves.

En 1994, le Grupo accompagne Compay Segundo à Séville pour la Première Rencontre « Son et Flamenco », patronnée par la Fondation Luis Cernuda qui fut rééditée avec un énorme succès l’année suivante. Dès lors, le Grupo voyage sans cesse en participant tant aux festivals importants qu’à des concerts et évènements internationaux sur les scènes les plus prestigieuses de Cuba et des 5 continents.

Dès 1995, Compay et le Grupo se produisent dans un lieu tout nouveau de La Havane, le Café de l'Hôtel Melía Cohíba ; ils y jouent tous les samedis soir, dans le Salon 1930 baptisé « Compay Segundo » dont la conception lui revient et dans lequel il célébra ses 80 ans de carrière artistique. Ainsi le public peut venir danser, chanter et s’enflammer en écoutant le répertoire universellement populaire de Compay Segundo.

En septembre 2003, quelques semaines après son décès, le Grupo orphelin fait sa première apparition sur une scène internationale sans Compay mais avec la participation de ses amis les plus chers tels que Pío Leyva, Thérèse García Caturla et Isáac Delgado en donnant un émouvant concert devant près de 15 000 personnes à Trente, en Italie, à l'occasion de la deuxième édition du Festival de Música y Arte Terre di Confine. Ce fut un mémorable succès auprès du public et de la critique italienne.

En février 2005, le Grupo se rend en Espagne et au Portugal pour y donner une série de concerts devant des salles combles à Madrid, Burgos, Séville ainsi qu’au majestueux Casino Estoril de Lisbonne, à chaque fois avec un égal et émouvant succès. Durant toute l’année 2006, le « Grupo Compay Segundo » enflamme tous les publics de sa musique enchanteresse que ce soit à Cuba, au Mexique, au Guatemala mais aussi en Europe, notamment en Italie accompagné par "l'Orchestre Symphonique de Veneto ", dirigé par le maestro Stefano Mazzoleni. Pour réaliser cette fusion entre la musique traditionnelle cubaine et la musique classique, il aura fallu plus de douze arrangements sur des œuvres et chansons préférées de Compay Segundo. Cette nouveauté est accueillie avec beaucoup d'émotion par le public italien qui ovationne régulièrement le Grupo depuis 2003. Cette expérience se répète à Cuba le 18 novembre de la même année, dans la Salle Dolores de Santiago de Cuba, en prélude à la Journée célébrant les 100 ans de la naissance de Compay Segundo.

Dans la discographie du Grupo on retrouve, entre autres, les titres d’anthologie de Compay  Segundo comme : « Yo Vengo aquí », « Lo Mejor de la Vida », « Calle Salud » et « Las Flores de la Vida », chanson récompensée aux Grammy Awards, une récompense déjà acquise lors de la participation du Grupo à l'album « Buena Vista Social Club » intégrant son hit mondial  « Chan Chan ». En 2005, les musiciens du Grupo se réunissent pour concevoir, composer et écrire la majorité des titres de l'album « Siempre Compay » représentant à ce jour le plus bel et sincère hommage rendu à leur père et maître.

Par la suite, le « Grupo Compay Segundo » a accompagné bien d’autres éminents musiciens et artistes tels que Silvio Rodríguez, Omara Portuondo, Eliades Ochoa, Charles Aznavour, Pío Leyva, Teresa García Caturla, Isáac Delgado, Santiago Auserón (Juan Perro) ou encore les chanteurs de Flamenco Martirio y Raimundo Amador, Lou Vega et le chanteur algérien Khaled.

Ceci démontre que l’œuvre de Máximo Francisco Repilado Muñoz interprétée par le Grupo Compay Segundo demeure unique et continuera de toucher des millions d'admirateurs de par le monde.